01 0 01 02 03 04 | 42


Tentative d'Épuisement

08.12.2017 - 10.03.2018
il y a 18 jours

Daniel Blaufuks, né au Portugal en 1963, emploie depuis plusieurs décennies la photographie, la vidéo, et présente son oeuvre sous la forme de livres, d’installations et de films. Interrogeant les liens entre photographie et littérature, Daniel Blaufuks a une prédilection pour des questions telles que les connections entre l’espace et le temps, et l’intersection de la mémoire privée et publique.

Pour sa première exposition à la galerie Jean-Kenta Gauthier, Daniel Blaufuks présente une installation intitulée Tentative d’épuisement, un extrait issu du travail éponyme.

« De 2009 à 2016, j’ai photographié une table et une fenêtre dans ma cuisine à Lisbonne. Dans un premier temps, je fus attiré par son silence; plus tard, par la manière dont les objets recevaient la lumière; finalement, par leur composition géométrique. » (Daniel Blaufuks, extrait de la postface de Attempting Exhaustion, Akio Nagasawa Publishing, 2017)

Rassemblant des photographies réalisées à un rythme quotidien de 2009 à 2016 dans la cuisine de l’artiste à Lisbonne, l’installation présente des formes et techniques photographiques diverses incluant des compositions de Polaroïd, des ensembles de diapositives aindi que des tirages encadrés au dimensions variables.

Avec Tentative d’épuisement, Daniel Blaufuks cite le texte de Georges Perec (1936-1982) intitulé Tentative d’épuisement d’un lien parisien (1974) à propos duquel il écrit: « Du vendredi 18 au dimanche 20 octobre 1974, l’écrivain Georges Perec s’est chaque jour assis dans un café de la place Saint-Sulpice à Paris, documentant soigneusement ce qu’il voyait, rendant brièvement compte des détails des bus et des gens, des cheisn, des cortèges funéraires, de tout ce qu’il buvait et mangeait. Ces notes qui relèvent de « ce que l’on ne note généralement pas, ce qui ne se remarque pas, ce qui n’a pas d’importance […] » sont la matière du livres Tentative d’épuisement d’un lien parisien, une oeuvre qui se concentre sur l’infra-ordinaire et qui tisse des liens évidents avec la photographie contemporaine. »

Tentative d’épuisement de Daniel Blaufuks est une oeuvre méditative sur les conditions de la photographie et l’expérience du déploiement du temps.

Le vernissage du 7 décembre s’accompagnera du lancement du livre Attempting Exhaustion de Daniel Blaufuks, conçu par l’artiste et paru en novembre au éditions Akio Nagasawa Publishing.