1/5

Pas de deux - Eikoh Hosoe / William Klein

Les Rencontres de Arles

4 Juil - 28 Août, 2018

L?exposition ?Pas de deux? offre une confrontation entre les photographies réalisées par Eikoh Hosoe et William Klein avec Kazuo O?no (1906-2010), cofondateur du mouvement de danse japonais buto?, et interroge la dimension performative de l?acte photographique.



En 2006 est publié The Butterfly Dream, ouvrage magistral qui retrace l?intense collaboration d?Eikoh Hosoe et Kazuo O?no entre 1960 et 2005. Au-delà de l?idée d?un photographe enregistrant une performance éphémère, il s?agit d?une ?uvre dans laquelle Kazuo O?no danse pour l?objectif d?Eikoh Hosoe qui, en retour, le met en scène par la photographie, de sorte qu?il devient impossible de savoir qui dirige l?autre. Le premier livre d?Eikoh Hosoe, Man and Woman, publié en 1961, montre déjà la force et la beauté des corps par le biais d?un mode d?expression chorégra- phique. ?L?homme? de cette série est déjà Tatsumi Hijikata, l?autre fondateur du buto? qu?Eikoh Hosoe mettra en scène en 1969 dans son ouvrage Kamaitachi.



En 1961, William Klein est au Japon. Il y entreprend un travail photographique qui sera publié en 1964 sous le titre Tokyo. Fasciné par les mutations d?une ville qui bascule dans la modernité en prévision des Jeux olympiques de 1964, il arpente les quartiers, aidé sur place par Eikoh Hosoe et les membres du collectif VIVO que celui-ci a cofondé. William Klein fait également la connaissance de Kazuo O?no, de son ls Yoshito O?no, et de Tatsumi Hijikata, artistes avant-gardistes tous trois à l?origine du buto?. Ces derniers, sous l?égide de Kazuo O?no, posent et dansent pour l?objectif de William Klein qui les entraîne dans les rues et les stations de métro du quartier tokyoïte de Shimbashi. William Klein, sans en avoir alors conscience, crée ainsi l?un des plus importants ensembles de photographies documentant les débuts du buto?. Seules quatre photographies issues de cette collaboration ont paru dans Tokyo. À l?occasion de l?exposition ?Pas de deux?, est présentée une large sélection de photographies inédites qui retracent cette danse à quatre et manifestent la participation du photographe à la performance.