Recherche



par nom

 
 
 
 
 
 
 
 
 
1 / 9

Daniel Blaufuks

Terezin

Steidl, 2010

215x260x25 mm, couverture rigide, 168 pages
Signé

Theresienstadt ou Terezín en République Tchèque est une ville fortifiée située à soixante kilomètres au nord de Prague. Lors de la conférence de Wannsee en janvier 1942, les Allemands ont choisi Theresienstadt comme "ghetto modèle" pour les Juifs de plus de 65 ans, les vétérans juifs de la Première Guerre mondiale et les personnalités connues. Les nazis déclarèrent le camp "ghetto sous autorité juive", nommant un conseil des anciens avec un président, mais sous l'autorité des SS. En réalité, le camp n'était qu'une étape de plus sur le chemin d'Auschwitz ou de Birkenau.

En raison de la présence de nombreux professeurs, artistes et écrivains internés, il y avait des activités scolaires et culturelles, telles que des conférences et des concerts. Pendant la durée de vie du ghetto, plus de deux mille quatre cents conférences ont eu lieu sur des sujets aussi variés que les Juifs de Babylone, la théorie de la relativité, Alexandre le Grand et l'humour allemand. Il y avait une bibliothèque fonctionnelle avec 49 000 livres qui avaient été apportés de diverses collections et maisons en Allemagne et différents groupes jouaient du théâtre. Il y avait même une force de police, une brigade de pompiers et plusieurs autres services civiques. Un prisonnier a écrit : " La vie pouvait sembler presque normale ici ".

Terezín est le livre de voyage et de recherche personnel de Daniel Blaufuks sur l'histoire du camp de concentration nazi de Theresienstadt.

33,00 €

Page de l'artiste