01 19 20 21 22 23 24 25 | 63


From Back Home & Sketch of Paris

19.10.2023 - 08.12.2023

Werkstatt Fotografie, Hambourg

il y a 26 jours

From Back Home et Sketch of Paris sont deux corpus qui représentent fermement la dualité des lieux pour le photographe suédois JH Engström (né en 1969), qui a vécu depuis son plus jeune âge à Paris et dans la campagne du Varmland, et qui a constamment documenté son existence urbaine et rurale, ainsi que les personnes, les paysages et les choses qui font intuitivement référence à son être émotionnel.

From Back Home
est le fruit d'une collaboration avec Anders Petersen et a été publié en 2009. Il a reçu le prestigieux prix du livre des Recontres d'Arles. L'?uvre se compose d'une collection variée de portraits en couleur et en noir et blanc, de paysages, de natures mortes, de gros plans et de prises de vue aériennes. Les images sont unies par un sens de la spontanéité, un ton éphémère qui leur confère un air de tendresse. Ce sont des ?uvres sur l'intimité et la perte, qui explorent les questions du temps, de la mémoire et de la possibilité du retour.

Sketch of Paris
est une collection de photographies. Depuis plus de 20 ans, JH Engström vit et travaille à Paris, une ville qui, comme New York, a une longue tradition photographique ; d'innombrables photographes ont été inspirés par son architecture emblématique et ses rues animées. Sketch of Paris, cependant, n'est pas un catalogue de scènes parisiennes classiques, mais plutôt un portrait brut et lyrique des mésaventures de l'artiste, de ses amours et de ses rencontres aléatoires dans les rues, les bars et les lofts d'artistes - un Paris tout à fait personnel. S'inspirant davantage de Nan Goldin et d'Anders Peters que d'Atget ou d'Henri Cartier-Bresson, Engström nous entraîne dans une visite guidée grinçante et sans tabou de la vie dans sa ville d'adoption. Sketch of Paris se compose de photographies en couleur et en noir et blanc - autoportraits, nus, portraits d'amants, d'amis, d'inconnus et, à l'occasion, scènes de rue - toutes prises entre 1991 et 2012, retraçant une période critique du développement de la voix et de la vision de l'artiste. Le livre a été publié en 2013 par Aperture/Max Ström.

Vingt ans de photos prises à Paris et, heureusement, aucun aperçu de la Tour Eiffel. Les photos d'Engstrom portent davantage sur le Paris invisible. Un Paris effrayant, dur, fumeur de cigarettes et fêtard. Ce livre est une surcharge sensorielle de photos à fond perdu, mélangeant sans effort le noir et blanc et la couleur. C'est le journal d'une vie vécue de manière très, très ... intéressante". (Amy Kellner, The New York Times Magazine).