Issei Suda

Né en 1940 à Tokyo. Diplômé du Tokyo College of Photography en 1962. Issei Suda est engagé comme photographe attitré de la troupe de théâtre expérimental Tenjo Sajiki de Shuji Terayama en 1967, avant de commencer à travailler en tant que photographe indépendant en 1971. Un Newcomer's Award de la Photographic Society of Japan pour Fushi Kaden le propulse sous les feux de la rampe en 1976. Il a ensuite reçu le prix annuel de la Société photographique du Japon pour l'exposition de la série "Monogusa Syui" en 1983, suivi en 1985 par le premier prix de photographie nationale à Higashikawa pour "Nichijo no danpen". En 1997, son livre Human Memory a reçu plusieurs prix, dont le prix Domon Ken. En 2013, son exposition rétrospective à grande échelle "Nagi no hira - fragments de calme" a été présentée au Musée métropolitain de la photographie de Tokyo.

 

Ses œuvres capturant des moments entre réalité et non-réalité ont récemment acquis une grande réputation également en dehors du Japon. Ses principales collections de photos comprennent Fushi Kaden ('78), Waga Tokyo 100 ('79), Akai hana - scarlet bloom (2000), Fushi Kaden (édition définitive, 2012), Anonymous Men and Women ('13) et Rei ('15).


CV télécharger