01 0 01 02 03 04 05 06 07 | 36


Sonder L'Inexpliqué

15.07.2023 - 24.09.2023

dans L'Été photographique de Lectoure, commissariat de Damarice Amao

il y a 4 jours
Stéphanie Solinas conduit des enquêtes artistiques au long cours interrogeant ce qui fonde notre identité que ce soit dans ces manifestations tangibles mais également plus imperceptibles. La photographie est au cœur de sa démarche minutieuse en tant qu’instrument mais également comme objet dont elle interroge la prétendue objectivité.

Depuis plusieurs années, l’artiste se penche plus particulièrement sur la part invisible de nos identités : la génétique, la mémoire intergénérationnelle, la conscience ou encore la spiritualité. Ce cycle de recherche l’a d’abord mené en Islande pour y étudier les croyances elfiques puis aux États-Unis sur les traces du New Age, et enfin en Italie pour le volet de L’Inexpliqué. Solinas y a notamment consulté les archives du Vatican afin de se documenter sur les conditions de reconnaissance des miracles. Le miracle étant pour reprendre ses mots “le point de contact direct dans la religion catholique entre science et foi”. Comme pour ces précédents projets, elle a consulté des spécialistes et de simples croyants mais a aussi testé les sources matérielles par elle-même. Ainsi, pour la série photographique des Revenants, Solinas a obtenu l’autorisation d’utiliser la chambre photographique conservée au musée Nicéphore Niépce de la carmélite Thérèse de Lisieux : Photographier avec l’appareil d’une sainte permet-il de mieux saisir les manifestations divines ? 

Aux côtés de Revenants, les autres œuvres présentés à l’école Bladé, sont autant d’invitation à l’endroit du visiteur à “penser le visible et l’invisible comme deux réalités entremêlées et à [faire] place à ce qu’il y a d’immatériel au cœur du tangible”, comme le résume l’écrivaine Hélène Giannechini à propos du travail de l’artiste.

— Damarice Amao, commissaire invitée de l'Été photographique de Lectoure 2023, attachée de conservation au Cabinet de la photographie, Centre Pompidou, Paris