01 16 17 18 19 20 21 22 | 53


Inventer et rêver la photographie

15.07.2023 - 24.09.2023

dans L'Été photographique de Lectoure, commissariat de Damarice Amao

14hr

Artiste et archéologue des pratiques analogiques de la photographie, Hanako Murakami dessine à travers ses oeuvres récentes un imaginaire sensible des débuts du médium, né dans la première partie du XIXe siècle. S'intéressant au contexte d'apparition de cette invention tant d'un point de vue technologique qu'historique, Murakami étudie et réactive des procédés anciens qu'elle transforme et détourne pour interroger ce qui constitue notre regard moderne et notre soif d'images.

Elle cherche plus particulièrement à saisir la manière dont l'idée de photographie a pu émerger dans l'esprit des premiers acteurs tel Nicéphore Niépce et Jacques-Louis Daguerre, mais aussi Louis Ducos du Hauron, à l'origine du procédé couleur intitulé trichromie, mis au point à Lectoure, et à qui l'exposition et le festival rendent également hommage. Ainsi, aux silences de l'histoire et aux manques de sources matérielles, Murakami oppose une approche spéculative. Elle invente des scénarios fictionnels qui invitent le spectateur à appréhender les imaginaires de la photographie des premiers temps selon des modalités diverses : olfactive avec l'Air de l'image inspiré du potentiel parfum du laboratoire de Niépce ; conceptuelle à travers une nomenclature recensant les noms envisagés pour désigner la photographie couleur ; ou encore sculpturale et lumineuse avec le néon indiquant "du désir du voir", extrait d'une lettre de Daguerre à Niépce ; et enfin purement photographique avec Le Champs des possibles, déclinant divers procédés mis au point par entre autres par Niépce avec plus ou moins de succès.

Damarice Amao, commissaire invitée de l'Été photographique de Lectoure 2023, attachée de conservation au Cabinet de la photographie, Centre Pompidou, Paris