1/15

Le Chef-d'oeuvre inconnu

Rotonde Balzac, Fondation des Artistes, Hôtel Salomon de Rothschild, Paris

2 novembre 2021 - 18 décembre 2021

Rotonde Balzac
à la Fondation des Artistes
Hôtel Salomon de Rothschild

11, rue Berryer 75008 Paris


Vernissage: mardi 2 novembre, 17h - 18h30


Horaires: mardi - samedi, 14h - 18h, sur rendez-vous uniquement. Réservez votre visite en écrivant à reservation@photodays.paris

Une exposition présentée par Photo Days

À l'invitation de Photo Days, Daniel Blaufuks a conçu son exposition pour la Rotonde Balzac autour de la relation entre Le Chef-d'?uvre inconnu, nouvelle de Balzac parue en 1831, le statut même du lieu, et la dimension mémorielle de la photographie, technique inventée peu de temps avant la mort de l?écrivain français.

La Rotonde Balzac a été construite en 1891 par Adèle de Rothschild, qui avait acquis la propriété où l?écrivain était mort en 1850, auprès de la veuve de ce dernier pour honorer et se souvenir du grand romancier français. Dans son testament, elle demande à l?État français de conserver le Pavillon et son contenu. Conformément à cette volonté, l'installation Perpetual Camera de Daniel Blaufuks reflète, à travers un assemblage de miroirs, la coupole de la rotonde et tous les objets qui s?y trouvent, inversant sa position de haut en bas, et créant ainsi une nouvelle compréhension du site. L?exposition traite du lien évident entre un miroir et un appareil photographique, tout en offrant une métaphore du lieu : les mots « perpetual camera » gravés sur les miroirs se traduisent simultanément par « appareil photographique perpétuel » et « chambre perpétuelle », désignant à la fois les propriétés d?un miroir et le statut de cette chambre du souvenir éternel. À cette installation, Daniel Blaufuks ajoute en face du buste sculpté de Balzac une reproduction du seul portrait photographique connu de l?écrivain, afin que les deux instruments de la mémoire jouent l?un avec l?autre. Enfin, l?artiste a extrait du texte du Chef-d?oeuvre inconnu quatre citations, mises en exergue sur les miroirs de la Rotonde, qui interrogent les manquements de l?art.

Né au Portugal en 1963, Daniel Blaufuks emploie majoritairement la photographie, la vidéo, et présente son ?uvre sous la forme de livres, d?installations et de films. Docteur en littérature, il interroge les liens de cette dernière avec la photographie et a une prédilection pour des questions telles que les connections entre l?espace et le temps, le croisement et les liens entre la mémoire privée et la mémoire publique.